jeudi 16 avril 2015

Vous n'irez pas à l'école aujourd'hui - Pascal Lelièvre


144 pages
15,20 euros - Format papier
8,50 - Format eBook

Retranscrire les événements vécus par sa famille paternelle durant la Seconde Guerre mondiale, tel est le défi que s'est fixé Pascal Lelièvre.
Ce roman, qui retrace au plus près de la réalité le quotidien de la famille Saint-Loise, est raconté par Liliane, l'aînée des huit enfants, qui renvoie les personnages face aux évènements tragiques et leur fait revivre des anecdotes incroyables. De l'occupation allemande en 1940, en passant par l'exode du 6 juin 1944, jusqu'à leur retour à Saint-Lô en 1945, c'est une histoire passionnante que nous donne à découvrir Pascal Lelièvre.

Mon avis

Ce roman est raconté par Liliane, l'aînée d'une grande famille de huit enfants. Avec son point de vue enfantin, elle nous raconte la période douloureuse qu'à été la guerre pour sa famille, ses voisins, ses connaissances. Elle retrace avec beaucoup de sagesse les événements les plus douloureux de cette partie de son enfance, comme lorsqu'elle a dû quitter sa famille pour le pensionnat, ou lorsque son village natal a été bombardé, ne laissant que de ruines de ce qu'ils y avaient vécus. Mais elle raconte également les joies, les moments de bonheur qui sont présents aussi. Car malgré la guerre, cette famille nombreuse garde l'espoir et le sourire. 

Ce livre est une bouffée d'air frais, il est touchant, émouvant, sans pour autant être dans l'excès. On a tout autant des envies de pleurer que de rire dans ce livre, et c'est ce que j'ai aimé. On apprend à connaître cette famille, à s'attacher à chacun de ses membres. On en apprend plus sur l'impact que la guerre a sur le quotidien des familles en elles même que sur les bombardements, sur le front, sur les problèmes politiques. On découvre en quelque sorte la guerre sous un autre jour. 

Le 6 juin 1944, la famille à son complet quitte leur village natal, Saint-Lô, pour échapper aux bombardements alliés. Ils partent donc sur les routes, pour trouver un endroit où être en sécurité, où se loger. La solidarité des gens et leur générosité m'ont vraiment émue. Lorsque Liliane et sa famille frappaient à une porte, ils étaient presque toujours très bien accueillis, on leur donnait un endroit où dormir, et de quoi se nourrir. Bien sûr, ce n'était pas toujours le grand confort, mais c'était suffisant. Ils partagent, donnent sans rien demander d'autre en retour que le sourire et le bonheur d'être ensemble, de se soutenir. Et ça m'a touchée. Car en cette période d'occupation, de crise, de rationnement alimentaire.. Les gens auraient très bien pu dire non, être égoïste et tout garder pour eux, mais ça n'a pas été le cas la plupart du temps. Et j'ai vraiment trouvé ça touchant. 

Des livres qui parlent de la guerre, il y en a énormément, c'est vrai. Mais je pense que c'est un sujet sur lequel je ne me lasserais pas d'en découvrir et d'en lire davantage. D'abord parce qu'il faut se souvenir, et ensuite car sont toujours des histoires qui me touchent profondément, et encore plus lorsqu'elles sont tirées d'histoires vraies, comme ici.

Passons au sujet qui fâche : les points négatifs. J'ai trouvé lors de ma lecture quelques fautes d'orthographe et de syntaxe, ainsi que des tournures de phrases plutôt étranges. Il est possible que le problème des phrases soit du fait qu'il s'agit du point de vue d'une enfant, mais bon. Je trouve plutôt moyen d'avoir à lire un livre avec des fautes d'orthographe, et ça m'a fait froncer les sourcils plus d'une fois.

Pour résumer, c'est un roman qui m'a vraiment plu. J'ai adoré découvrir cette période à travers le regard de Liliane, et j'ai trouvé les personnages très touchants, aimants et courageux. Ce livre est une bouffée d'air frais, poignant et agréable à lire.

8/10 - Bonne lecture



10 commentaires:

  1. Il a l'air d'être vraiment très interessant ! J'aime beaucoup ta chronique.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis contente de t'avoir donné envie de le lire !

      Supprimer
  2. Le résumé que tu en fais est très bien, et tu décris merveilleusement ce que tu ressens durant la lecture de ton lire, et je crois que c'est ça qui va m'inciter à le lire. Merci pour cette jolie trouvaille...

    RépondreSupprimer
  3. Réponses
    1. J'espère qu'il te plaira autant qu'à moi si tu le lis !

      Supprimer
  4. Connait pas du tout, mais ne me fait pas envie, pour le moment ;-)

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour, je suis l'auteur Pascal Lelievre et suis enchanté de lire votre avis positif. Je ne suis pas moins touché de voir la note que vous m'attribuez 8/10.
    Pour les fautes d'orthographe, je l'ai pourtant fait corriger par un professeur des écoles et j'ai moi-même vu une fois le livre publié, quelques fautes impardonnables.
    Ceci ne se produira pas dans mon second ( la suite ) qui sortira courant mai, car j'ai pris une correctrice.
    Bien à vous et merci encore pour vos critiques
    Pascal

    RépondreSupprimer
  6. J'aimerais beaucoup le lire, car c'est un livre "régional", du moins le cadre l'est, sur un sujet qui me passionne !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est aussi ce qui m'a invitée à le lire, le côté "proximité" avec la région, avec ses habitants, ses coutumes.. On se sent vraiment proche des personnages !
      C'est un sujet qui me passionne beaucoup aussi :)

      Supprimer