vendredi 24 avril 2015

Mr Mercedes - Stephen King

Editions Albin Michel
473 pages
Sorti en février 2015
23,50 euros

Foncer sur une foule dans sa SL 500 12 cylindres : le moment le plus grisant de la vie de Mr Mercedes. Et le carnage lui a tellement plu qu’il n’a qu’une envie : recommencer. Au plus vite…

Délaissant le fantastique, Stephen King se glisse avec une jubilation contagieuse dans le moule du polar. Revenu de tout mais toujours tenace, son inspecteur Bill Hodges rejoint les figures emblématiques du roman noir américain.

Mon avis 

On connaît Stephen King comme étant le maître du roman fantastique, de l'horreur, de l'épouvante. Alors qu'en est-il de lui dans le monde du polar ? 

J'ai choisi ce livre plus qu'un autre car je voulais découvrir Stephen King, qui est aujourd'hui un de mes auteurs préférés, dans un autre genre que celui qu'il aborde habituellement. J'avais envie de savoir si il était aussi génial dans le roman noir que dans le fantastique. Il se trouve que ce livre ne m'a pas déçue, loin de là.  J'aime beaucoup les polars et la couverture m'a tout de suite séduite, je n'ai donc pas hésité davantage.

L'histoire commence très fort. On a le point de vue des victimes du massacre, ce chapitre est très détaillé, on apprend à connaître les personnages qui, on s'en doute, vont mourir mais on ne peut rien faire contre. En fait, on attend l'accident. Ce chapitre est très long, surtout que Stephen King est comme toujours très, très bavard. Mais ça permet de faire monter le suspens. 

On fait la rencontre d'Hodges, un policier fraîchement retraité qui vit très mal le fait d'avoir arrêté son activité de flic, et qui passe ses journées devant la télévision, à déprimer. Il pense sans cesse aux affaires non résolues, qu'il a laissées derrière lui en quittant le commissariat de police. Une le hante tout particulièrement, c'est le massacre du City Center, où un homme a foncé sur dans une Mercedes, faisant huit morts et encore davantage de blessés. 

Un jour qu'il croyait être tout aussi morose et habituel que les autres, Hodges reçoit une lettre qui pourtant changera à jamais sa vie. Une lettre de l'auteur du massacre du City Center, que les médias ont surnommé Mr Mercedes. L'histoire du flic qui a du mal à se détacher de ses fonctions et des affaires non élucidées pendant ses années de service, ce n'est pas quelque chose de vraiment original, c'est certain. On retrouve ce cas dans bon nombres de romans policiers et de séries policières mais ce n'est pas gênant ici, car l'histoire est abordée d'une telle façon qu'on en oublie complètement l'impression de déjà vu. 

L'histoire commence sur les chapeaux de roues avec la découverte de la lettre adressée à Hodges par le tueur à la Mercedes. Une lettre qui est très intrigante, et bien tournée, qui en dit long sur la personnalité plus qu'étrange du tueur à la Mercedes. On a envie d'en savoir plus, de le connaître, de savoir qui il est. 

Bill Hodges se replonge dans le dossier, et étrangement, cette affaire lui redonne goût à la vie. Il se sent de nouveau utile, et ça le sort de sa morosité habituelle. Il fait son enquête seul, malgré les risques que cela peut comporter. C'est un personnage que j'ai vraiment beaucoup apprécié, auquel on s'attache très facilement. Encore une fois, King a réussi à donner un côté très humain à ses personnages, qui sont tous hauts en couleurs, ils ne sont pas "lisses" comme certains personnages qu'ont peut avoir l'occasion de croiser dans certains livres. Je déteste les personnages trop parfaits pour être réels, et c'est pour ça que j'aime beaucoup les livres de King. Parce que ses personnages ont leurs qualités, mais également des défauts et des traits de caractère qui les rapprochent au plus près de la réalité.

Au cours des autres chapitres, on a aussi le point de vue tueur, que j'ai vraiment trouvé carrément fou, carrément cinglé, mais intelligent. Et son intelligence le rend encore plus dangereux que la moyenne. On découvre tout son plan sans pouvoir rien faire, et parfois j'avais envie de dire à Hodges ''Mais non, tu te plantes complètement, c'est pas ça qu'il va faire, c'est autre chose ! Car oui, Bill Hodges finit par avoir du mal avec l'enquête, il ne sait pas trop à quoi s'en tenir car le tueur est imprévisible et change souvent d'avis et d'idées.

Stephen King est à fond dans ce nouveau roman, il va jusqu'au bout et n'a pas peur d'aborder certains sujets qui peuvent être choquants. Certains sujets qu'on peut considérer comme tabous (inceste, sexe, racisme) mais c'est quelque chose qui m'a plu car il n'a pas peur d'aller à fond dedans. Et tout comme ma partenaire, j'ai lu beaucoup de Stephen King, donc je suis habituée à son style. Et de toute façon, vu que le tueur est carrément fou, King n'allait pas non plus faire de lui un Bisounours.

Comme toujours dans les romans de cet auteur, on trouve une représentation très juste des Etats-Unis modernes, loin de l'idéal qu'on s'en fait parfois. Il aborde des sujets comme la crise, les demandeurs d'emplois, le racisme. Mais également la technologie qui va trop vite et qui prend parfois le dessus sur tout les rapports "humains". Il y a aussi une belle leçon qu'on peut trouver : ne surtout pas se fier aux apparences qu'une personne peut donner.

Par contre la fin... Mais la FIN.. Comment il a pu finir sur une telle phrase ?! Je dois avouer que je suis restée devant à la relire plusieurs fois, je n'y croyais pas en fait.. Comment est-ce qu'il a pu nous faire ça ?


Heureusement que le roman à une suite, que j'achèterais dès qu'il sortira croyez moi ! Il est genial, foncés et n'hésitez pas ! Si vous n'avez pas encore lu de Stephen King, allez y, vous ne savez pas ce que vous ratez !


J'ai lu cette merveille en lecture commune avec ma partenaire Les Lectures d'un Cupcakes ! Je crois que les Stephen King vont finir par devenir un tradition entre nous !

17 commentaires:

  1. Très belle chronique pour le livre d'in excellent auteur. Je comprends parfaitement tes sentiment envers les évenements et le cours de l'histoire. On est tellement impliqué qu'on n'oublie parfois qu'on est de simple lecteurs. Connaissant King, je n'ose même pas imaginer cette fin qui t'a tellement surprise ;) j'espère pouvoir lire le livre très prochainement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, la fin.. Elle m'a juste tuée, c'est vraiment vache le suspens qu'il laisse !

      Supprimer
  2. Ton avis me donne très envie de lire ce roman !!

    RépondreSupprimer
  3. Malgré ton avis, ce n'est pas un auteur que je lirais (peut-être une fois ou deux parce que j'ai des livres de lui chez moi). Mais ce n'est pas vraiment un auteur qui m'intéresse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est dommage. J'espère en tout que si ça t'arrive, tu apprécieras tout de même.

      Supprimer
  4. Ta chronique donne super envie ! :) je ne sais pas si je me lancerai tout de suite dans ce roman, mais je pense que plus tard, oui ! =)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère qu'il te plaira autant qu'à moi !

      Supprimer
  5. Très agréable de lire ta chronique positive! Ca donne vraiment envie de se lancer :D

    RépondreSupprimer
  6. Excellente chronique! Tu me donnes envie de lire ce livre à mon tour. De plus, j'apprécie l'auteur donc c'est avec plaisir que je le lirais :)

    RépondreSupprimer
  7. Bel avis assez complet de plus. Pour la suite idem j'ai hâte vu le final auquel je n'avais pas songé, on se retrouvera j'espère pour le tome 2. ;)

    RépondreSupprimer
  8. Tiens, c'est marrant, on a le même template pour le blog ! LOL
    Ceci étant dit, j'ai passé moi aussi un excellent moment de lecture avec ce King, même si n'est pas dans son registre habituel. Il prouve que son talent pour conter les histoires est toujours intact, quel que soit le genre.

    RépondreSupprimer
  9. Euh.. j'ai beaucoup aimé cette lecture aussi, mais la fin me parait assez classique, et je ne vois pas trop ce qui t'a fait cet effet!!!! (je me suis levée pour la relire pourtant!!!)

    RépondreSupprimer
  10. Il faut absolument que je découvre cet auteur :)

    RépondreSupprimer
  11. Coucou, j'ai adoré aussi :) je l'ai acheté dès sa sortie car il me faisait très envie et je ne fut pas déçu. Il y aura une suite? Sérieuse? Coooooooooool :p
    Ah sinon, super sympa ton blog ;-)

    RépondreSupprimer